Rechercher

Mariage Maasaï - Part.2

Il y a quelques semaines, je partageais avec vous la première partie de mon récit et de mes photos du mariage maasaï que j'ai eu la chance d'immortaliser en mars. Aujourd'hui voici la suite.


Après une bonne nuit de sommeil, nous y voilà, enfin ce jour que j'attendais depuis plusieurs semaines est là. Nous sommes le 29 mars, je me réveille de bonne humeur, parce que c'est mon anniversaire mais surtout parce que je suis là au Kenya. Je suis loin des miens, mais je sais qu'ils pensent à moi. Je profite d'un joli lever du soleil depuis ma fenêtre de chambre.. On m'apporte un super petit dej., mais j'avoue, je suis stressée et je ne mange pas grand chose. Je n'ai jamais assisté à un mariage maasaï mais en plus de ça je fais les photos ... j'ai la pression !

En milieu de matinée j'assite aux répétitions des danses et chants qui auront lieu un peu plus tard dans la journée. Il le ciel est parfait pour les photos, les gens sont heureux, ce n'est que du bonheur.





La mariée arrive, elle prend possession de la chambre pour se préparer. D'ailleurs, elle n'arrive pas seule ... je ne sais pas combien de femmes maasaïs arrivent avec elle. Elle commence par enfiler sa robe, avant de se faire maquiller. Vient ensuite le moment de se parer de bijoux tous aussi colorés les uns que les autres.














Une fois les mariés prêts, tout le monde c'est réuni dans le salon pour une prière. La mariée est acclamée jusqu'à sa sortie dehors avec des chants. Ensuite, je rejoins Nickson et prend la route pour rejoindre le lieu de la cérémonie. Les 4x4 se suivent plus ou moins, nous nous sommes devant, afin de prendre des photos. Le convoi de voitures annoncent les festivités.





Après une bonne heure de route, nous arrivons dans le village où est célébré le mariage. Je suis impressionnée par autant de monde. Il n'y a pas 50, personnes, n'y 100, mais peut être 300, 400 ... Je ne sais pas où me mettre et sur le coup je suis un peu perdue, mais je retrouve vite mes réflexes de photographe de mariages.

Le marié fait son entrée avec Geff en musique et chants maasaï. Ici, le marié est accompagné de son "best man", et la mariée fera, elle, son entrée avec sa "best girl".










Tous les invités sont installés et assistent à l'entrée des mariés. Des chapiteaux ont été dressé, les mariés vont s'y asseoir pendant que le pasteur parle. J'avoue, je n'ai rien compris de ce qui a été dit, car tout était en maasaï. Les hommes sont assis sur des chaises, tant dis que les femmes et les enfants sont assis par terre.

Les mariés et leurs témoins se lèvent pour un échange de consentements et d'alliances.









Ensuite, vient un long moment. Les personnes qui le souhaitent se lèvent pour parler aux mariés. De nombreuses personnes se sont levées .. évidemment c'était en maasai donc je n'ai rien compris encore une fois, si ce n'est que parfois, ça parlait de politique.

Pendant ce temps, des hommes déchargent un camion plein de "marchandises". Il y a : une gazinière, un matelas, un canapé, une table, un lit ... énormément de choses sortent de ce camion. Il s'agit de présents pour les mariés.






Les discours durent au moins une heure... Ensuite les mariés se lèvent pour couper le gâteau et trinquer.






L'heure défile et il est temps pour moi de partir. Je devais ensuite rejoindre le Mara à plus d'une bonne heure de route. Je dis au revoir aux mariés, à Geff et nous partons.

Je pars heureuse d'avoir vécue cette journée, c'est quand même une chance énorme d'assister à un mariage maasaï, mais un peu frustrée. J'aurai adoré faire quelques photos de couple de Bernice et Dixon, photographier les invités et pourquoi pas même la soirée. Mais un autre chouette moment m'attend ce soir là : je retrouve mes amis au camp, un joli " happy birthday " en feuilles est mis sur mon lit, et puis j'aurai même le droit à un gâteau d'anniversaire avec des chants maasaïs. Qu'elle journée !! :)


Finalement, ce mariage maasaï était très " occidentalisé ". La robe blanche, l'entrées des mariés, l'échange des alliances, le gâteau ... Tous les mariages maasaïs ne se déroulent pas ainsi. J'espère avoir un jour la chance d'immortaliser un nouveau mariage maasaï, peut être un peu moins occidentalisé. Mais croyez moi, j'ai adoré ma journée.


Et je tiens encore à remercier ceux qui m'ont offert cette chance : Geff tout d'abord, car sans lui ça n'aurait pas été possible. Dixon et Bernice de m'avoir proposé d'immortaliser leur mariage. Nickson d'avoir autant été autant aux petits soins.


#mariage#mariagemaasai#mariagemasai#mariagemasaimara#mariageafricain#mariagekenya#photographekenya#photographemariagekenya#maasai#masai#portraitmasai#portraitmaasai#maasailife#maasaiwedding#masaiwedding#weddingmasai#maasaitribe

84 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout