top of page
Rechercher

Mes 28 ans chez les Maasaïs

Rappelez vous, l'année dernière j'étais au Kenya pour mon 27ème anniversaire, et j'avais la chance et le plaisir de passer cette journée à immortaliser le mariage de mon ami maasaï Dixon.

Cette année, c'est encore au Kenya que j'ai fêté mon anniversaire, et je n'étais vraiment pas prête à vivre tout ce que j'ai vécu.


C'est mon premier réveil dans le Mara pour ce séjour, de bonne humeur. C'est toujours un plaisir de retrouver mon lit dans la tente "léopard".

Nous partons en safari à la recherche de mon lion chouchou "Oloimina", mais ce matin là, les lions se font discret. Nous prenons le petit déjeuner dans la savane, puis nous voilà repartie. Et là, nous avons la chance de voir toute la pride " Rongai " avec les 4 mâles "Black Rock" dont Oloimina. Même si il est dans un profond sommeil, je suis heureuse de l'avoir vu.




Pendant le lunch, Geff me donne un sac, avec dedans une jolie robe blanche avec des perles maasaïs et un collier maasaï. Il me demande de m'habiller ainsi pour le safari du soir, mais la pluie menace alors je pars en pantalon en laissant tout précieusement dans ma tente.


Nous partons en safari, et nous voilà embourbés, un safari sans rester coincé ou sans crever un pneu n'a pas la même saveur. Un véhicule vient nous dépanner, puis nous repartons.

Geff s'arrête, il regarde avec ses jumelles et me montre au loin un animal en me disant que c'est un animal que j'ai toujours rêvé de voir : " un caracal " ? Il me dit que non, et me dit que c'est mon animal préféré, " un lion alors " ? Non plus. Il me dit d'attendre, il prend mon écharpe et me bande les yeux avec. Il sert fort, il ne veut rien que je vois, lol.

Nous roulons 5 minutes, puis il s'arrête, il y a de l'agitation autours. Je descends du 4x4, toujours les yeux bandés, et il m'enlève le foulard. Et là : une dizaine de maasaïs, des visages que je connais, mes amis du village sont là au milieu de la savane.




Geff me tend la robe et le collier et me dit de les mettre... Les petits malins sont allés récupérer ça dans ma tente. Et là, ça commence, les chants maasaïs, les danses. Je suis au milieu du groupe, habillée de ma robe blanche et de mon collier, et eux tout en rouge. Je pose l'appareil photos sur trépied pour tout filmer et je profite, je profite au maximum de ce moment qui m'est offert.



Ils chantent, ils dansent, ils sautent ... Je suis tremblante, c'est un poil intimidant, mais surtout tellement touchant. Je profite de chaque seconde. Geff débouche le champagne et vient ensuite le moment du gâteau. Je dois le couper .. oups. J'échange ensuite une part avec quelques maasaïs.








Ils avaient prévu un "barbecue" dans la savane, avec des côtes d'agneau ou de mouton. Ca sent bon. Evidemment, je ne goute pas, mais je les regarde se régaler.







Un dernier chant et vient l'heure de se séparer .. Je les reverrai très vite.






Quel moment magique j'ai encore pu vivre ! Un grand merci à mon ami Geff pour cette merveilleuse surprise et à mes amis maasaïs pour leur participation.




93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page